Santé, sécurité, environnement : quels enjeux pour la chimie ?

Mathilde Timsit

Mathilde Timsit

12 décembre 2018

 

dialogue de collègues sur un site industriel

Depuis de nombreuses années, les industriels de la chimie travaillent sur la maîtrise des risques inhérents à leurs activités (sécurité des procédés, des personnes…). C’est maintenant l’un des secteurs le moins accidentogène, avec un taux de fréquence de 10,5 (vs 22,7 en moyenne) et un taux de gravité de 0.6 (vs 1,5 en moyenne).

Ces bons résultats ne doivent néanmoins pas faire oublier que la majorité des accidents touchent encore les salariés d’entreprises intervenantes.

Afin d’améliorer ces performances, plusieurs axes de travail ont été développés, notamment :

Les axes de travail

  • Le système commun MASE-UIC (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises) : à destination des entreprises intervenant habituellement pour l’industrie chimique, et ayant pour but de proposer une démarche de progrès la plus simple et efficace possible
  • La formation générale des salariés des entreprises extérieures, rendue obligatoire pour le personnel d’entreprises extérieures amené à intervenir sur sites industriels (accord du 18 juillet 2016, étendu par l’arrêté du 25 juillet 2017), en sensibilisant à l’ensemble des risques et des moyens de prévention / protection existants. France Chimie Île-de-France audite et labellise tous les organismes de formation de son territoire inscrits dans cette démarche, afin de garantir la qualité et la pertinence des formations proposées
  • Le renforcement de la Culture de Sécurité, pour lequel France Chimie Île-de-France a ouvert un groupe de travail afin d’élaborer des fiches pratiques pour aider ses adhérents à développer cette démarche.

Le règlement REACH

D’autre part, les industriels de la Chimie se sont pleinement engagés, depuis plus de 10 ans, dans la mise en œuvre du règlement REACH (Registration, Evaluation, Authorization and restriction of CHemicals). L’objectif est de gérer les substances chimiques de manière à ce qu’elles ne soient néfastes, ni pour la santé humaine, ni pour l’environnement. Malgré un défi en terme de compétitivité, les industriels ont fait d’importants efforts de recherche sur les produits pour évaluer leurs impacts sur la santé et l'environnement, et les substituer quand cela s’avérait nécessaire.

La dernière échéance de REACH, le 31 mai 2018 a conduit à un bilan très positif :

  • plus de 21 000 substances enregistrées
  • des industriels de la Chimie confortés par un cadre réglementaire leur apportant une sécurité juridique
  • une communication transparente permettant de renforcer la confiance du grand public et des autorités

Valoriser les efforts

Afin de valoriser l’engagement constant des industriels de la Chimie dans leurs démarches de progrès, et de récompenser les entreprises mettant en œuvre des actions qui concourent à préserver et/ou à améliorer la santé, la sécurité, l’environnement, l'efficacité énergétique et la RSE, France Chimie Île-de-France organise tous les 2 ans les Trophées « Chimie Responsable ». La dernière cérémonie de remise des Trophées de l’Edition 2018 a eu lieu le 13 novembre 2018, sous la présidence du Préfet, Pierre SOUBELET, à la Préfecture des Hauts-de-Seine.

 

Mathilde Timsit

Mathilde débute sa carrière chez DANONE en tant qu’ingénieure qualité. Elle intègre ensuite le groupe DSM en tant que responsable qualité, puis se tourne vers la Santé, la Sécurité et l’Environnement. En 2016, elle intègre FRANCE CHIMIE Ile-de-France (ex. UIC IdF) dont elle est la Responsable Santé, Sécurité et Environnement, et gère simultanément l’association AFINEGE. Dans ce cadre, elle accompagne et représente les entreprises sur toutes les problématiques SSE.